Après avoir informé ses militants et ses adhérents, la CFTC du Groupe GROUPAMA met en ligne l'un de ses derniers flash info pour que vous soyez tous un peu plus au courant de ce qui se passe dans notre grande maison...


FLASH INFO CFTC GAN


Le Groupe GROUPAMA communiquera le nom du repreneur de sa filiale début mars, et révélera début avril celui de Groupama Insurances.

Groupama va bien vendre ses deux filiales Gan Eurocourtage et Groupama Insurances (son activité de courtage au Royaume-Uni) séparément.

La direction de l'assureur a précisé vendredi dernier les détails de ces deux opérations lors d'un comité central d'entreprise au niveau de l’UES GROUPAMA GAN.

Gan Eurocourtage est le dossier le plus pressant, puisque cette entité pâtit de la notation BBB- de sa maison mère. « Les dégradations successives du groupe par les agences de notation menacent l'activité et les fonds de portefeuille de Gan Eurocourtage et de Groupama Transport ».

Une dizaine d'offres en lice

La direction envisage aussi bien une cession totale de Gan Eurocourtage qu'une cession partielle, qui ne concernerait que la branche assurance dommages. Les candidats à la reprise de tout ou partie de l'activité ont jusqu'à la fin du mois pour se faire connaître. Une sélection sera opérée début février et le nom de l'heureux repreneur connu début mars.

À ce jour, la direction a indiqué qu'une dizaine de compétiteurs s'étaient manifestés, aussi bien français qu'étrangers.

Et dans le cadre de cette cession, quid des 300 millions d'euros que la Caisse des dépôts est censée injecter dans Gan Eurocourtage sous la forme d'actions de préférence ? La direction aurait indiqué que dans le cas d'une vente très rapide, cette souscription d'actions de préférence pourrait ne pas se faire.


Près de 1.300 salariés seraient concernés par cette cession (environ 800 pour l'activité dommages, 300 pour l'assurance transport, 170 pour les assurances collectives de personnes).

Par répercussion, la vente de Gan Eurocourtage peut aussi atteindre des salariés qui travaillent pour le compte de cette filiale dans d'autres entités du groupe (au siège, à l'informatique ou à la logistique).

Concernant Groupama Insurances, le calendrier prévoit une sélection du repreneur début avril, qui pourrait être un assureur local ou anglo-saxon.

Mais la cession de ces deux entités ne soignera pas tous les maux de l'assureur, qui vise une marge de solvabilité de 150 % à la fin de l'année. Les principales difficultés du groupe liées à sa structure d'actifs, dettes souveraines des pays d'Europe du Sud, poche « actions » trop importante, ne sont pas réglées pour autant. La concentration d'une part importante de ces actifs dans le bilan de Groupama Gan Vie nécessitera sans doute des arbitrages à ce niveau.


Un Comité de Groupe extraordinaire a eu lieu le 26 janvier.

Un comité central d'entreprise extraordinaire aura lieu début février.

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Publié dans : ACTU GROUPE
Vendredi 27 janvier 2012 5 27 /01 /Jan /2012 19:30
Retour à l'accueil

CONTACTEZ NOUS

REVUE DE PRESSE

Blog Zéro Carbone

compensez le bilan carbone de votre blog avec bonial

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés